Archives mensuelles : mars 2016

Avant-première L’étrange histoire d’une expérience urbaine de Julien Donada

Nous venons de terminer le documentaire de Julien Donada, L’étrange histoire d’une expérience urbaine, produit par Kepler 22 Productions et A Perte De Vue Film, en coproduction avec ARTE.

Sophie Ricard et Patrick Bouchain, architectes urbanistes, expérimentent à Rennes une nouvelle manière de répondre aux besoins de la ville et de ses habitants. Autour du bâtiment Pasteur, vaste lieu désaffecté, ils provoquent et coordonnent une multitude d’activités initiées par les citoyens, pour les citoyens, faisant surgir besoins et désirs. Entre soutien et opposition, doutes et interrogations, une étrange histoire commence…

Le film sera présenté en avant-première samedi 9 avril à 11h au Cinéma Arvor.
En présence de Sophie Ricard, Patrick Bouchain, Julien Donada et des productrices du film.

AFFICHE EHE A4

 

Vernissage de LA RHÉTORIQUE DES MARÉES, projet d’Ariane Michel

 

A PERTE DE VUE a le plaisir de vous inviter au vernissage de LA RHETORIQUE DES MAREES Vol. 2, projet d’ARIANE MICHEL

coproduit avec l’artiste et LA CRIEE Centre d’art contemporain de la Ville de Rennes.

vernissage : vendredi 18 mars 2016 à 18 h 30

La CRiée, Rennes place Honoré Commeurec – halles centrales – 35000 Rennes

La Rhétorique des marées est un projet d’Ariane Michel qui, par le prisme d’un cinéma organique et évolutif, questionne la place du geste artistique au regard des échelles et des mouvements de la Nature.

 

LA RIVE_©A Perte de Vue-Ariane Michel_La Criée _J.P.Verna

LA RIVE_©A Perte de Vue-Ariane Michel_La Criée _J.P.Verna

 

Pour son exposition personnelle à La Criée, Ariane Michel présente une installation vidéo et sonore qui condense les différents temps de l’exposition collective qu’elle avait organisée cet été sur le littoral du Cap Sizun.
Elle a filmé les moments de présence et d’activité des vingt-et-un artistes* dans le paysage, depuis leur premier passage sur les lieux jusqu’à l’achèvement de leurs pièces. Elle a ensuite continué à enregistrer les transformations successives de l’exposition. Comme elle aime à le faire, Ariane Michel a filmé avec le souci d’adopter un autre point de vue. À hauteur de patelle ou de bigorneau, dans la durée de vie d’une feuille de genêt, selon l’inquiétude des aigrettes ou l’indifférence du minéral, elle choisit de révéler et de renforcer les vertiges éprouvés par la mise en présence de tous ces êtres avec des gestes d’artistes. Ce faisant, elle emmène le visiteur dans un voyage intuitif et sensoriel, au travers duquel, changeant de point de vue, ce dernier peut aussi changer de paradigme, voire de peau.


* Virginie Barré, Julien Bismuth, Michel Blazy, Florence Doléac, Ellie Ga, Dominique Ghesquière, Jacques Julien, Martin Le Chevallier, Natalia Lopez, Dominique Mahut, Louise Hervé & Chloé Maillet, Bruno Peinado, Steven Pennaneac’h, Abraham Poincheval, Hugues Reip, Pascal Rivet, Benjamin Rivière, Éric Thomas, Gurvan Tymen et Jean-Luc Verna.

conférence d’Ariane Michel
EESAB – Site de Rennes
mardi 15 mars 2016, 18 h

rencontre avec Ariane Michel 

samedi 19 mars 2016, 15 h

visite de l’exposition par Ariane Michel
jeudi 31 mars 2016, 18 h

visite de traverse par Micro-sillons
dimanche 24 avril 2016, 14 h > 19 h

Nuit européenne des musées
samedi 21 mai 2016, nocturne jusqu’à minuit


Rayons verts

Ariane Michel, Petite rétrospective
projection
mercredi 30 mars 2016, 18 h
Le Tambour, université Rennes 2
en partenariat avec Rennes 2 et Clair Obscur

Fabio Viscogliosi, Une allure d’expédition
avec la complicité d’Ariane Michel
samedi 14 mai 2016, 17 h
en partenariat avec Spéléographies


commissariat : Sophie Kaplan
La Rhétorique des marées est coproduit parAriane Michel, A Perte de Vue et La Criée centre d’art contemporain ;
avec le soutien du Frac Bretagne, de la région Bretagne, du Centre National des Arts Plastiques, de la Drac Bretagne – ministère de la Culture et de la Communication et du Fonds de dotation agnès b.

Plus d’infos sur http://www.criee.org/La-rhetorique-des-marees-Vol-2?periode=A-venir