LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT !

Amaury Brumauld & Olivier Daunizeau

25 x 6’

Un site participatif, en dessins et prises de vues réelles.

Avec le soutien à l’écriture de Ciclic-Région Centre, de la Région Poitou-Charentes et du Département de la Vienne.

 

Aujourd’hui, en France, ils sont des milliers, qui ont décidé de changer quelque chose dans leur vie et amorcent un virage.

Voici quelques personnes dont nous avons reçu les histoires. Leurs textes sont d’une longueur comprise entre une et trois pages.

 

Paul est informaticien au Crédit Agricole de Poitiers. Il va suivre une formation pour conduire des bateaux et peut-être devenir capitaine sur un ferry.

 

D01

 

A cinquante-cinq ans, Hélène met un terme à sa carrière de prof de français et s’inscrit en CAP de maçonnerie. Elle veut créer une entreprise et diriger la restauration de maisons en Basse-Normandie.

 

D02

 

Après plusieurs relations avec des femmes, Julien s’est remis d’un désespoir amoureux et la semaine prochaine, il a rendez-vous avec un homme.

 

D03

 

A cinquante-deux ans, Hakim apprend à nager. Il a grandi en Kabylie puis en France, sans jamais mettre les pieds dans l’eau. Il vient d’être grand-père et plus tard, il veut pouvoir se baigner avec son petit-fils, en famille.

 

Le cœur du site internet Le changement c’est maintenant, c’est donc une collection d’histoires. Des histoires de changements de vies, du plus intime au plus politique, du plus ténu au plus spectaculaire, sans jugement de valeur. Des récits courts, racontés par des personnes qui ont pris leur décision et qui, demain, vont changer quelque chose dans leur vie.

 

Ces récits seront adaptés en dessins animés, donnant de l’espace à l’imaginaire, au croisement des temps, le futur se mêlant au présent et au passé, car changer de vie, c’est réécrire son histoire.

 

Et ils seront accessibles pour des milliers d’internautes qui contribueront, chacun à la mesure de son envie, à la vie du site : nouveaux récits, réactions, correspondances… le développement de cet espace pourra en faire un parlement du changement de chacun.