ADIEU PATRIE DE LIBERTE ET DE BEAUTE

Ben Russell

2017 – 25′

Essai documentaire

En coproduction avec La Bête, et avec TVR, TébéO et Tébésud. Avec le soutien de la Région Bretagne et la participation du CNC.

 

En préparation

 

Résumé

« Adieu patrie de liberté et de beauté ! », s’exclama Paul Gauguin en quittant Tahiti pour un court séjour en France. J’emprunte ses mots pour ce carnet de route filmé, un voyage qui commence à Pont-Aven et se termine aux Marquises en passant par l’Archipel des Glénans et Tahiti, à la recherche de la trace laissée par la présence de Paul Gauguin dans l’imaginaire touristique des lieux. Exercice de « cinéma impressionniste » en 16 mm, nourri d’extraits des écrits autobiographiques du peintre, le film part à la recherche du concept d’Utopie, dans un jeu de miroirs entre les tableaux de Paul Gauguin et les images de la Bretagne et de la Polynésie contemporaines sur lesquelles plane l’ombre de son encombrante personnalité.