• Catégories
  • Archives pour la catégorie Mettre sur la home

    POLLOCK & POLLOCK

    Isabelle Rèbre

    2020 – 84′

    Documentaire

    Synopsis

    Le film raconte l’histoire de deux frères, les peintres américains Jackson et Charles Pollock, avec pour paysage un pan de l’Histoire américaine. Bien qu’éloignés, autant par leurs personnalités que par leurs oeuvres, les Pollock sont liés par un nom, par la fraternité. Jackson, le benjamin, est mis sur la voie de la peinture par Charles, qui incarne pendant ses années de formation une figure de modèle. Une fois Jackson révélé sur la scène publique, Charles devient « le frère de » et devra faire avec ce poids. La trajectoire fulgurante du Pollock icône, exhibé comme un mythe du self made man, s’arrête net dans un accident de voiture alors qu’il a 44 ans. Charles quant à lui poursuit toute sa vie une œuvre libre, à l’écart des marchés. C’est seulement aujourd’hui que ses œuvres sortent des placards. A travers les parcours de ces deux peintres, c’est une histoire de lumière et d’ombre que je raconte.

    Avec

    Sylvia Winter Pollock, Alain Joyaux, Francesca McCoy Pollock, Jason McCoy, Helen Harrison, 

    Peter Namuth †, Terence Maloon / Voix : Isabelle Rèbre, Rebecca Pauly et Dominic Gould.

    Equipe artistique et technique

    Auteure & Réalisatrice / Isabelle Rèbre

    Chef opérateur et cadreur / Emilien Awada

    Musique originale / Olivier Mellano

    Son / Isabelle Rèbre

    Montage / Margaux Serre, Marie-Pomme Carteret

    Montage son et mixage / Jean-Marc Schick

    Etalonnage / Alexandre Lelaure

    Productrice déléguée / Colette Quesson

    Secrétaire de production / Inès Lumeau

    Administratrice de production / Emmanuelle Jacq

    Stagiaire montage / Raffaelle Bloch

    Stagiaires de production / Juliette Le Ruyet, Déborah Gillet, Natalia Gomez Carvajal

    Biofilmographie réalisatrice

    Isabelle Rèbre réalise des documentaires, dont la plupart sont des portraits d’artistes. En 2001, Charles Rojzmann, thérapeute social (Arte). En 2003, le portrait du cinéaste André S. Labarthe de la tête aux pieds  (Ciné-Cinéma et États Généraux de Lussas). En 2006 elle réalise La peinture de Jean Rustin, puis Après la colère (Arte 2006), portraits de lycéens et d’étudiants en lutte contre le CPE. En 2013, Ricardo Cavallo ou le rêve de l’épervier. En 2020, elle achève Pollock&Pollock, long métrage autour des peintres américains Jackson et Charles Pollock. 

    Isabelle Rèbre est aussi auteure dramatique et essayiste. En 1998, elle a publié Moi quelqu’un (Actes Sud Papier). Sa dernière pièce de théâtre, Fin, inspirée par les dernières années de Ingmar Bergman a été créée par Bernard Bloch (Réseau Théâtre) en 2014. En écho à cette texte, elle a écrit un essai : La dernière photographie. Sarabande de Ingmar Bergman (La Lettre volée, 2017). 

    Depuis 1993, Isabelle Rèbre a produit pour France Culture une trentaine de documentaires (Nuits magnétiques, Surpris par la nuit) en grande partie en rapport avec l’art et la littérature (À la recherche d’Unica Zürn, Des écrivains en exil, Kateb Yacine, Après la dernière bande, Les frères Pollock, etc… 

    Elle enseigne par ailleurs le cinéma documentaire à Paris 8 où elle termine un doctorat.

    Production

    Un film produit par A Perte de Vue, 

    Productrice déléguée / Colette Quesson

    En coproduction avec BIP TV, Proarti et Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains.

    Avec le soutien au développement et à la production de la Région Bretagne, de Ciclic et de la SACEM. Avec la participation du CNC. Avec le soutien de la PROCIREP, Société des producteurs et de l’Angoa. Avec le soutien de Cinéastes en résidence à Périphérie et des Archives Charles Pollock. Avec le soutien de Brouillon d’un rêve de la SCAM. Développé dans le cadre d’EURODOC.

    EVA

    Lisa Diaz

    52′

    Fiction unitaire. En coproduction avec le COM Bretagne, TVR, TébéO, TébéSud et KuB, avec le soutien de la Région Pays de la Loire, l’aide au développement et à la production de la Bretagne, et la participation du CNC.

     

    En postproduction

     

    Synopsis

    Eva vit seule, elle n’est pas amoureuse, elle voudrait un enfant. Elle n’a peut-être plus beaucoup de temps devant elle. Le gynécologue lui a dit qu’elle n’avait plus que douze ovules. Un compte-à-rebours s’enclenche. Mais elle est instinctive, un peu désordonnée et son plan de bataille manque de précision.

    L’OISEAU DE PARADIS

    Paul Manaté

    100′

    Long métrage – Une coproduction Local Films, A Perte de Vue, Anaphi Studio et Filmin’Tahiti (Polynésie). Avec l’Avance sur Recettes du CNC, le soutien de la Région Bretagne, de la Sofica Cofinova et le préachat de France O. Distributeur salle : UFO Distribution, vendeur international : MPM Premium.

     

     

    Synopsis

    Jeune assistant parlementaire métis de 25 ans, amoral, indolent et séducteur, Teivi revoit un jour Yasmina, une lointaine cousine maorie aux pouvoirs mystiques qui soudain lui fait une étrange prédiction : « Tu vas mourir…je te sauverai ». Bientôt assailli par des malaises hallucinatoires, empêtré dans une affaire de corruption immobilière, Teivi doute et perd pied. Persuadé que Yasmina peut le guérir, il part à sa recherche et chemine jusqu’à la presqu’île, sauvage et fantasmagorique.

    L’OMBRE DE VENCESLAO

    Caroline Rubens

    Documentaire de création

    En coproduction avec TVR, avec le soutien de la Ville de Rennes, avec le soutien de la Région Bretagne, de la PROCIREP-ANGOA et de la Sacem et avec la participation du CNC.

    2017 – 54′

     

    Synopsis

    De juin à octobre 2016, nous plongeons dans les coulisses de l’Opéra de Rennes, au moment de la création de L’Ombre de Venceslao, écrit, composé et mis en scène par un trio d’origine argentine : Copi auteur de la pièce adaptée, Martin Matalon compositeur de la musique créée en 2016, Jorge Lavelli pour la mise en scène. Autour de Lavelli et Matalon, l’équipe est jeune et c’est un défi ! Le film accompagne la création d’un monde haut en couleurs.

     

    Fiche technique

    Ecriture et Réalisation

    Caroline Rubens

    Equipe technique

    Image Caroline Rubens / Images additionnelles Matthieu Tillaut / Son Vincent Pessogneaux -Emmanuelle Sabouraud – Corinne Gigon / Montage Virginie Véricourt – Grégory Nieuviarts /Étalonnage Pierre Bouchon / Montage son et mixage Corinne Gigon /

     

    Tourné lors de la création mondiale à l’Opéra de Rennes de L’Ombre de Venceslao, de juin à octobre 2016.

    Un opéra de Martin Matalon sur un livret et dans une mise en scène de Jorge Lavelli d’après la pièce de Copi

     

    Conception et mise en scène Jorge Lavelli / Composition Martin Matalon / Direction Musicale Ernest Martinez Izquierdo / Collaboration Artistique Dominique Poulange / Scénographie Ricardo Sanchez-Cuerda / Costumes Francesco Zito / Lumières  Jean Lapeyre et Jorge Lavelli / Etudes Musicales Sylvie Leroy / Répétitions danse Jorge Rodrigue

    Venceslao Thibaut Desplantes / China Estelle Poscio / Rogelio Ziad Nehme / Mechita Sarah Laulan / Largui Mathieu Gardon / Coco Pellegrini Jorge Rodriguez / Voix Perroquet David Maisse / Gueule de Rat Germain Nayl / Le Singe Ismaël Ruggiero / Serviteurs de scène Paul Henri Nivet – Benjamin Leblay – Stefano Amori – Yann Sylvère Le Gall / Bandonéonistes Anthony Millet – Max Bonnay – Guillaume Hodeau – Victor Villena / Ingénieur du son Max Bruckert

    Ainsi que les musiciens de L’Orchestre Symphonique de Bretagne.

     

    Production

    Une production A PERTE DE VUE

    Productrice déléguée Colette Quesson

    Secrétaire de production Inès Lumeau / Stagiaire production Déborah Gillet

    en coproduction avec TVR avec le soutien de la Ville de Rennes, avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC. Avec le soutien de la SACEM. Avec la participation du CNC. Avec le soutien de la PROCIREP – Société des Producteurs et de l’ANGOA.

    LE SECRET DES BALANCOIRES

    Caroline Rubens

    2017 – 75′

     

    Bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM,aide à l’écriture, au développement et à la production de la Région Bretagne. En coproduction avec BIP TV et TVR, avec le soutien des Côtes d’Armor, de la Région Bretagne, de Ciclic et de la PROCIREP/ANGOA. Avec la participation du CNC. Projet sélectionné aux Rencontres d’août des États généraux du film documentaire.

     

     

    Synopsis

    Toutes les nuits je fais ce rêve

    Je rêve que je descends le jardin de ma grand-mère

    jusqu’aux balançoires

    Ici il y a un secret que je voudrais connaître

    Je sais qu’il est là, quelque part, sous les balançoires

     

    Fiche technique

    Ecriture et réalisation

    Caroline Rubens

    Equipe technique

    Image et son : Caroline Rubens / Musique originale : Gaël Desbois / Montage : Jocelyne Ruiz / Montage Son et mixage : Frédéric Hamelin / Production déléguée : Colette Quesson / Images additionnelles : Georgi Lazarevski / Sons additionnels : Stephan Bauer / Étalonnage : Pierre Bouchon / Direction de voix : Catherine Riaux / Secrétaire de production : Inès Lumeau

     

    Production

    Produit par A Perte de Vue

    Bourse Brouillon d’un rêve de la SCAM, Aide à l’écriture, au développement et à la production de la Région Bretagne.

    En coproduction avec BIP TV et TVR, avec le soutien des Côtes d’Armor, de la Région Bretagne, de Ciclic et de la PROCIREP/ANGOA. Avec la participation du CNC. Projet sélectionné aux Rencontres d’août des États généraux du film documentaire.

    Distribution

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – F-35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr