• Catégories
  • Archives pour la catégorie Films

    LE DERNIER CONTINENT / Vincent LAPIZE

    LE DERNIER CONTINENT disponible en DVD

    2015 – 77′

    Synopsis

    Touné de 2012 à 2014, Le Dernier Continent fait le portrait de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Cette « Zone à Défendre » est le théâtre d’une expérience politique mouvante et atypique, construite au jour le jour ar les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest.

    Le film est un double portrait. Celui d’un lieu, la ZAD, soit 2000 hectares de forêts et de prairies appelés « Zone à Défendre » par ceux qui y vivent et « Zone d’Aménagement Différé » pour l’État et les promoteurs. Et celui de quelques militants aux profils divers, anciens habitants, activistes, sympathisants, constructeurs, combattants et paysans, qui partagent au quotidien une expérience politique atypique.

    De l’opposition immédiate à l’autonomie alimentaire et énergétique, de l’organisation de stratégies de résistance à la mise en place d’alternatives sur le long terme, de quelques dizaines de squatteurs à plusieurs centaines de militants venus de toute la France, le film interroge la lutte.

    Fiche technique

    Réalisation

    Vincent Lapize

    Montage

    Marie-Pomme Carteret

    Musique originale

    Pierre-Laurent Bertolino

    Montage son et mixage

    Frédéric Hamelin

    Production

    Colette Quesson, Romain Lardot et Gabrielle Gerll

    Production

    Production A PERTE DE VUE  en coproduction avec Réel Factory,  Télénantes et l’Union des chaînes locales de Bretagne, TVR Rennes35Bretagne, TébéO et TébéSud.

    Avec le soutien du CNC, de la région Bretagne, de la Région Poitou-Charentes, du Département de la Vienne, de la PROCIREP-ANGOA, et la participation d’Effet Shpère et de La Famille Digitale.

    Diffusions et festivals

    SORTIE NATIONALE LE 11 NOVEMBRE 2015

    Toutes les infos sur les dates et lieux de projections sur Le dernier continent

    Sélectionné dans le cadre des pépites du documentaire par Médiapart.

    Sélectionné comme l’un des 10 meilleurs documentaires de l’année par La Croix.

    MONTREAL Cinéma sous les étoiles – août 2016

    LA ROCHELLE Festival International du Film – juillet 2016

    PARIS Festival Hors Pistes, Beaubourg – mai 2016

    LILLE Ecollywood -(Avant-première) – octobre 2015

    DOUARNENEZ Festival de cinéma (Avant-première) – août 2015

    MELLIONNEC Rencontres du film documentaire (Avant-première) – juin 2015

    POITIERS Festival Raisons d’Agir (Avant-première) – avril 2015

    REDON Ciné Manivel (Avant-première) – avril 2015

    NOTRE-DAME-DES-LANDES Université populaire anarchiste du Haut Fay – avril 2015

     

    Distribution

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – 35000 Rennes

    Colette Quesson – 06 13 33 16 17 – assistant@apertedevuefilm.fr

    LA ZONE À DÉFENDRE / Vincent LAPIZE

    Vincent Lapize

    2015 – 52′

     

     

    Synopsis

    Sur une durée de deux ans, du printemps 2012 au printemps 2014, Le Dernier Continent construit la fresque d’une expérience politique mouvante : celle mise en place par les opposants au projet d’Aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des- Landes.

    Le film est un double portrait. Celui d’un lieu, la ZAD, soit 2000 hectares de forêts et de prairies appelés « Zone à Défendre » par ceux qui y vivent et « Zone d’Aménagement Différé » pour l’État et les promoteurs. Et celui de quelques militants aux profils divers, anciens habitants, activistes, sympathisants, constructeurs, combattants et paysans, qui partagent au quotidien une expérience politique atypique.

    De l’opposition immédiate à l’autonomie alimentaire et énergétique, de l’organisation de stratégies de résistance à la mise en place d’alternatives sur le long terme, de quelques dizaines de squatteurs à plusieurs centaines de militants venus de toute la France, le film interroge la lutte.

     

    Fiche technique

    Réalisation

    Vincent Lapize

    Montage

    Marie-Pomme Carteret

    Musique originale

    Pierre-Laurent Bertolino

    Montage son et mixage

    Frédéric Hamelin

    Production

    Colette Quesson,Romain Lardot et Gabrielle Gerll

     

    Production

    Production A PERTE DE VUE et RÉEL FACTORY en coproduction avec TV Rennes 35 Bretagne, Tébéo et Tébésud et Télénantes.

    Avec le soutien du CNC, de la Procirep-Angoa, de la Région Poitou-Charentes, du Département de la Vienne et de la Région Bretagne.

     

    Diffusions et festivals

    TVR RENNES35BRETAGNE – mars 2015

    TÉBÉO – mars 2015

    TÉBÉSUD – mars 2015

     

    Distribution

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – 35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr – 06 13 33 16 17

     

    RÉEL FACTORY – 3, place de la liberté – 86000 Poitiers

    infos@reelfactory.org

     

    CHRONIQUES DE LA RIVIERE / Emilie BOCCARD


    CHRONIQUES DE LA RIVIÈRE disponible en DVD

    2015 – 48′

    Synopsis

    Nellie, Soazig et Philippe-André sont pénichards. La rivière imprègne leurs gestes quotidiens, leur imaginaire et leurs peurs. Venus s’installer sur l’Erdre à Nantes dans les années 70 avec des rêves de liberté immenses, ils sont aujourd’hui dans l’oscillation entre deux époques, entre réel et fantasme, conviction et doutes. Et pour continuer à rêver, ils se racontent des histoires…

    Fiche technique

    Ecriture et réalisation

    Emilie Boccard

    Equipe technique

    image : Emilie Boccard, Vincent Pouplard et Émilie Le Clerc / son : Emilie Boccard / montage : Emilie Boccard, Régis Noël et Agnès Bruckert / accompagnement à l’écriture : Nathalie Marcault / étalonnage : Lionel Monier / génériques : Régis Noël / montage son : Martin Gracineau / mixage : Martin Gracineau / productrice déléguée : Colette Quesson / assistante de production : Inès Lumeau

    Production

    Produit par A PERTE DE VUE Colette Quesson

    en coproduction avec Télénantes et Lyon Capitale TV.

    Avec l’aide à la production de la Région Pays de la Loire, la participation du CNC et le soutien de la PROCIREP-ANGOA. Avec le soutien au développement de la Région Bretagne et de la Région Pays de la Loire

    Dans le cadre de la collection Primavera 2 de l’Ecole documentaire de Lussas.

    Distribution salles

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – F-35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr

    Film disponible en DVD

    isan 0000-0003-603F-0000-2-0000-0000-V

    JOURS ETRANGES / Julien DONADA

    2013 – 58′

    Synopsis

    Ces Jours étranges, c’est cette époque tourmentée de tous les désirs et de toutes les découvertes, cet âge où la confusion suscite la maladresse. C’est, en somme, le temps incertain de l’adolescence.

    De septembre 2011 à mars 2012 onze jeunes danseurs amateurs de 13 à 17 ans participent à la recréation de « Jours Étranges » la pièce phare du chorégraphe de danse contemporaine Dominique Bagouet.

    Les danseuses Catherine Legrand, interprète de Bagouet, et Anne-Karine Lescop accompagnent ces adolescents au fil des répétitions, dans leur confrontation au corps de l’autre, et jusqu’aux représentations publiques sur la scène du Triangle – Cité de la Danse à Rennes.

    À travers les quêtes amoureuses, propres à l’adolescence et objet de la pièce de Dominique Bagouet, ce documentaire fait le récit de ce temps incertain de l’adolescence : ces jours étranges.

    Fiche technique

    Réalisation

    Julien Oberlander

    une recréation de la pièce chorégraphique «  Jours étranges  » de Dominique Bagouet

    Directrices artistiques

    Catherine Legrand & Anne-Karine Lescop

    Equipe technique

    danseurs : Leslie Degot, Annabelle Du Defrance, Alexis Hédouin, Eve Jacquet, Matéo Labrosse, Shankar Lestréhan, Sarah Montreuil, Isaac M’Vemba, Melvin Nze-Egoune, Valentine Petitjean, Pauline Rip / son :  Patrick Rocher, Corinne Gigon, Vincent Pessogneaux, Benoît Allard, Sylvain Bernard / montage : Marie-Pomme Carteret / image : Julien Oberlander / montage son : Joan Cuq / étalonnage : Marcello Cilurzi / mixage : Frédéric Hamelin

    Production

    En coproduction avec BIP TV, avec le soutien de la Région Limousin, de Ciclic-Région Centre, de la PROCIREP-ANGOA, avec la participation du CNC et l’aide au développement de la Région Bretagne.

    Distribution salles

    lesfilmsduprésent – 19 rue de la République 13200 Arles

    diffusion@lesfilmsdupresent.fr

    isan 0000-0002-E453-0000-N-0000-0000-5

    Diffusion festivals

    PARIS Festival pointdoc – juin 2014

    SENE Le Studio Le mois du documentaire – novembre 2013

    PORTO-NOVO BeninDocs Festival International du Film Documentaire – novembre 2013

    PLENEUF VAL ANDRE rencontres Doc’Ouest – septembre 2013

    TVR RENNES35BRETAGNE – mai/juin 2013

    CARCASSONNE Cinéma Le Colisée – avril 2013

    RENNES Le Triangle Cité de la Danse – mars 2013

    Distribution vidéo

    lesfilmsduprésent – 19 rue de la République 13200 Arles

    diffusion@lesfilmsdupresent.fr

    Julien Oberlander

    Né dans les années 70 à Paris, ses films se construisent à partir d’un arrière-plan marqué par le rythme d’une routine urbaine et domestique. Ils traitent du quotidien, des gestes qui se répètent, du lieu familier où ils prennent place et de l’interaction entre les individus qui sont contraints par cet univers.

    Ses films visent à montrer comment les actes de notre quotidien façonnent notre individualité. De ce point de vue le documentaire Jours étranges fait le récit, à travers les répétitions d’un spectacle, d’un processus artistique qui permet à des individus de construire leur personnalité.

    Tout contre toi 

    film de fin d’études l 18 minutes l 2009 l Ardèche Images

    Une mère célibataire au passé douloureux met toute son énergie à élever son fils hyperactif.

    La collection 

    en développement l 30 minutes l Bourse Brouillon d’un rêve, SCAMhttp://https://vimeo.com/72802446

    RICARDO CAVALLO OU LE REVE DE L’ EPERVIER / Isabelle REBRE

    2013 – 52′

    Synopsis

    Le peintre Ricardo Cavallo, argentin exilé en France, s’est installé dans le Finistère où il s’est entouré d’élèves. Quelle que soit la couleur du ciel, Cavallo plante son chevalet dans une sorte de bout du monde face à l’océan ou au pied du viaduc de Morlaix. Et si, à travers ces paysages, il cherchait à retrouver des traits connus, un passé enfoui ? Peut-être, que tous ces décors, ces paysages ne sont là que pour mieux cacher un visage qui est au centre de sa cathédrale…

    Fiche technique

    Ecriture et réalisation

    Isabelle Rèbre

    Equipe technique

    image : Isabelle Rèbre / images bureau : Emilien Awada / montage : Marie-Pomme Carteret / étalonnage : Pascal Nowak / générique et conformation : Julien Moreux / son : Isabelle Rèbre et Bruno Auzet / montage son : Kévin Feildel / mixage : Yann Legay

    Production

    Coproduit par A Gauche en Montant production-Colette Quesson et Senso Films-Maryline Charrier,

    en coproduction avec TVR Rennes35Bretagne, Tébéo et Ty Télé.

    Avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC, et avec la participation du CNC et de la PROCIREP, Société des Producteurs et de l’ANGOA/AGICOA.

    Distribution salles

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – F-35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr

    Film disponible en DCP, Blu-Ray et DVD

    isan 0000-0003-26C7-0000-7-0000-0000-1

    © Senso Films – A Gauche en Montant production – Carrément à l’Ouest  – Tébéo – TVR – Ty Télé

    Tous droits réservés – 2013

    Diffusions et festivals

    TEBEO TV – juin et novembre 2013

    TVR RENNES35BRETAGNE – juin et novembre 2013

    TY TELE – juin et novembre2013

    DOUARNENEZ Festival de cinéma – août 2013

    SAINT-DENIS Cinéma l’écran – septembre 2013

    MUZILLAC Le mois du film documentaire – novembre 2013

    PLOGOFF Le mois du film documentaire – novembre 2013

    MONTREUIL (CAP)* / La fabrique – décembre 2013

    PARIS Ateliers VARAN – février 2014

    MALESTROIT Médiathèque – mars 2014

    MORLAIX Cinéma LA SALAMANDRE – juin 2014

    LORIENT – juin 2014

    Isabelle Rèbre

    Elle a réalisé une dizaine de documentaires, essentiellement des portraits, dont plusieurs

    portraits d’artistes. Elle vient de finir  Ricardo Cavallo ou le rêve de l’épervier (DVD à

    paraître) et réalisé en 2006 La peinture de Jean Rustin (Festival de Clermont Ferrant et 

    distribué en DVD par Les films du Paradoxe). La même année, pour une commande de la

    ZDF (Berlin), elle a réalisé Après la colère (Arte 2006), des portraits de lycéens et d’étudiants

    en lutte contre le CPE. En 2003, le portrait du cinéaste André S. Labarthe de la tête aux pieds 

    (Ciné-Cinéma et Etats Généraux de Lussas). En 2001, Charles Rojzmann, thérapeute social (

    Arte).

    Elle prépare actuellement un film autour du peintre américain Jackson Pollock et de son frère

    Charles, en rapport avec une exposition qui aura lieu au Guggenheim de Venise en 2015.

    Elle est l’auteure de plusieurs pièces de théâtre. Sa dernière pièce, « Fin » inspirée par les

    derniers feux du cinéaste Ingmar Bergman, sera créée par Bernard Bloch ( Réseau Théâtre) en

    2014 et des lectures de la pièce auront lieu cet été au festival d’ Avignon. En écho à cette

    pièce, elle vient d’écrire un ouvrage de cinéma La dernière photographie sur l’utilisation de la

    photographie dans Saraband, le dernier film de Bergman (édition en cours).

    Sur une commande de Bernard Comment elle a écrit pour France Culture Ton 8 mai 1945 et le 

    mien  diptyque diffusé en 2001 avec Maurice Garrel et Evelyne Didi.

    Le texte a été publié dans une version littéraire par François Bon sur Publie.net.

    Sa première pièce Moi quelqu’un a été créée à Paris ( Théâtre de l’Atalante en 1998) et est

    publiée chez Actes Sud Papier.

    Enfin, elle a produit pour France Culture depuis 1993 une trentaine de documentaires

    (Nuits magnétiques, Surpris par la nuit) en grande partie en rapport avec l’art et la littérature (

    A la recherche d’Unica Zürn, Des écrivains en exil, Kateb Yacine, Après la dernière bande

    propos d’une pièce de Beckett), Les frères Pollock, etc…) 

    Elle est par ailleurs chargée de cours en M2 de Politiques Culturelles à Paris 7 où elle

    enseigne le cinéma documentaire.

    VIES METALLIQUES, RENCONTRES AVEC PIERRE BERGOUNIOUX / Henri COLOMER

    2012, 52′

    Synopsis

    Pierre Bergounioux, écrivain, est aussi un sculpteur qui trouve son inspiration en récupérant dans les casses des épaves du monde industriel et agricole. Henry Colomer a choisi d’explorer avec lui la veine métallique qui affleure dans son œuvre.

    Dans le fracas d’étincelles de son atelier ou le silence de son bureau, la magie des signes ressuscite ce que la mort a emporté.

    « L’air, la lumière ne sont pas, comme on croit, inhabités, vides mais, parfois, par endroits, vibrants, chargés de présences éminentes. »

    Fiche technique

    Ecriture et Réalisation

    Henry Colomer

    Equipe technique

    image : Henry Colomer / musique originale : Julien Vincenot / percussions : Joël Lorcerie / montage : Stéphane Foucault / son : Jocelyn Staderoli, Henry Colomer / montage son : Séverine Ratier / assistant réalisateur : Emmanuel Pasquet / régie : Antoine Chapel / étalonnage : Marcello Cilurzi / générique : Adeline Rosso / mixage : Yann Legay

    Production

    En coproduction avec BIP TV, avec le soutien à la production de la Région Limousin, de Ciclic-Région Centre, de la PROCIREP-ANGOA, avec la participation du CNC et l’aide au développement de la Région Bretagne.

    Distribution salles

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – F-35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr

    ISAN 0000-0003-46E3-0000-S-0000-0000-R

    Film disponible en DCP et DVD

    Distribution vidéo

    Les Editions de l’Oeil – 7 rue de la Convention F-93100 Montreuil

    Tel: +33 (0)1.49.88.03.57

    editionsdeloeil@gmail.com

    http://www.editionsdeloeil.com

    Diffusions et festivals

    NANTES Le lieu unique – janvier 2015

    NANTES Université permanente – décembre 2014

    LE MANS Cinéma Le Royal – avril 2014

    PARIS club de l’étoile – janvier 2013

    RENNES les champs libres – avril 2013

    LE CREUSOT Médiathèque – mai 2013

    DOUARNENEZ festival de cinéma – août 2013

    BERCY cinémathèque de Paris – septembre 2013

    BRIVE cinéma Rex – septembre 2013

    TULLE cinéma Le palace – septembre 2013

    ORSAY cinéma espace Jacques Tati – octobre 2013

    BOURGES Ecole nationale supérieure d’art – novembre 2013

    ISSOUDUN Médiathèque Albert-Camus – novembre 2013

    VANNES le Trussac café – décembre 2013

    Henry Colomer

    Né à Perpignan en 1950, Henry Colomer fait des études de philosophie, puis de cinéma à l’IDHEC et au Dramastiska Institutet de Stockholm.

    Il a réalisé une trentaine de films, dont un long métrage de fiction, Nocturnes.

    Parmi ses documentaires, des portraits d’écrivains (Salvadir Espriu, Primo Levi, Victor Hugo l’exilé) et d’artistes (Iddu, Ricercar), ainsi que des films historiques dans lesquels il s’est particulièrement attaché à explorer les grands bouleversements du début du XXe siècle : Monte veritá (Prix du meilleur documentaire SCAM et Festival du film historique de Pessac, 1996), Optimum (Prix de la pédagogie scientifique, Festival du film d’art et pédagogique de l’UNESCO 2000), Sous les drapeaux (Prix du jury au Festival du film historique de Pessac, 2008, Award for Best Use of Footage, Focal International Awards, Londres 2010).

    Henry Colomer a également écrit deux scénarios de fiction réalisés par Lam Lê : Rencontre des nuages et du dragon et Poussière d’empire.

    En 1996, il réalise le CD ROM Une Trêve  avec Xavier Philippe et conçoit des CD ROM pour la BNF.

    De 1998 à 1999, il écrit pour ARTE, France 2 et la RAI, des scénarios de dessins animés d’après les bandes dessinées d’Hugo Pratt (La Maison dorée de Samarkand –  Les Éthiopiques –  La Malédiction des hommes léopards).

    En 2001, il réalise pour Arte une série de dix films de trois minutes, mêlant danse et animation, diffusés pour la fête de la musique : Tempo !

    Extrait de filmographie

    L’atelier du traducteur – Plateforme Internet en développement – 2012 / Prod  : Saraband Films / A Gauche en Montant production.

    Accessible en ligne et sur tablette, latelierdutraducteur.com propose d’explorer les plus belles pages de la littérature étrangère, classique et contemporaine en compagnie des meilleurs traducteurs français. L’Internaute navigue d’une langue à l’autre, entre dans l’intelligence d’un texte, appréhende les choix faits par les traducteurs ou affine sa connaissance des langues.

    Vies parallèles  52′ – 2011 / Prod  : Saraband Films / Automatic Films / INA – Diffusion FR3,  TV3, 2010 – Histoire.

    La France de la « reconstruction » se caractérise par un élan collectif, un goût pour l’aventure sous toutes ses formes et une confiance illimitée dans les prouesses de la science et de la technique. Entre la peur et l’émerveillement, un enfant se construit un petit monde, une collection de souvenirs singuliers dont il réalise, longtemps après, qu’il les a partagés avec toute une génération.

    Sous les drapeaux  45′ – 2009 / –  Production AMIP – Diffusion Arte, BIP TV.

    Mention spéciale au Festival du film historique de Pessac. 

    Focal International Award, Londres 2010 (Meilleure utilisation d’archives dans un documentaire)

    Drapeaux, vêtements liturgiques, uniformes, costumes, langes, draps, pansements, linceuls : les étoffes tissent la trame de nos jours et de nos nuits. À partir d’archives sur les tissus, « Sous les drapeaux » se propose d’éclairer les premières décennies du XXe siècle. Film musical, sans commentaires.

    Iddu, l’atelier de Jean-Michel Fauquet  52′ – 2008 / Prod  : Moviala Fims / Tarmak Films  – Diffusion TV Tours, Citizen TV.

    De février à novembre 2007, Henry Colomer a filmé le photographe Jean-Michel Fauquet dans la maturation de son travail, c’est-à-dire dans l’encerclement singulier de son œuvre par mouvements disgressifs ou orbiculaires, essais, marches, travaux parallèles, voyages, trouvailles, jusqu’au largage définitif du merveilleux bazar enfin jugé digne d’exister.

    Nocturnes   Long métrage 1h15 – Sortie en salles le 25/04/2007 / avec Sarah Grappin, Miquel Garcia-Borda, Zacharie Olivet, Quentin Testas – Prod : Archipel 35 – Dist DVD Les Films du Paradoxe.

    A la fin des années 50, neuf moments privilégiés de la vie d’un enfant et la chronique du monde qui change autour de lui. Sans prévenir, la grande Histoire s’invite dans le petit univers fragile où il évolue.

    L’exilé  52′ – 2002 / Prod : Artline Films – Diffusion Arte.

    Édition DVD : Doc Net, 2008

    À travers les textes et les dessins de Victor Hugo, une plongée autobiographique dans l’intimité créatrice du poète exilé, toujours en prise avec l’histoire. Comme un journal de bord, les dessins et les extraits d’œuvres de Victor Hugo dévoilent, année après année, le versant le plus tumultueux de sa vie.

    Optimum  52′ – 2000 / Prod : Idéale Audience  – Diffusion Arte.

    Prix de la pédagogie scientifique au Festival du film d’art et pédagogique de l’Unesco.

    Ce film rapproche les destins de trois visionnaires anglais du XIXe siècle qui ont partagé le credo devenu pour nous si familiers : tout doit être utile, toutes les ressources humaines doivent être optimisées et rentabilisées. Jeremy Bentham, un juriste, Charles Babbage, un inventeur, et Francis Galton, un statisticien, ont tendu leurs forces vers un « zéro défaut » appliqué à l’ensemble de la société.

    Monte Verità  52′ – 1997 / Prod : AMIP  – Diffusion Arte.

    Prix du meilleur documentaire, Festival du film historique, Pessac  

    Prix du meilleur documentaire de télévision, SCAM 1998

    A la fin du siècle dernier, naît en Allemagne un mouvement tourné vers le passé, vers la pureté des origines, un idéal de liberté et de beauté : le mouvement de réforme de la vie. Le film recherche les racines de ce mouvement dans l’histoire allemande et analyse son implantation en 1900 au Monte Verità, en Suisse, qui devient un lieu de refuge pour de nombreux rebelles de la politique et des arts  ; des idées et des modèles de comportements que partagent pendant quelque temps des anarchistes et de futurs idéologues nazis.

    LA PASSAGERE / Amaury BRUMAULD & Sébastien MORE

    2013 – 27′

    Synopsis

    Parce qu’il a laissé monter dans sa voiture une jeune femme recherchée par les autorités, Paul Costello, 65 ans, est mis en garde à vue par la Police. La fugitive n’est pas identifiée et Paul doit reconstituer les traits de son visage.

    Fiche technique

    Comédiens

    Paul Castello : Daniel Duval / Julien Boitel : Antoine Chappey / Hakim : Xavier Louvel

    poseuses : Emilie Hamou et Marie Mathilde Amblat

    Auteur, réalisateur et dessinateur

    Amaury Brumauld

    Co-scénariste

    Sébastien More

    Musique originale

    Arnaud Donez

    Equipe technique

    chef monteur : Denis Le Paven / chef opérateur : Matthieu Chatellier / chef électricien : Benoît Dupont / chef décoratrice : Célia Lecomte / ingénieur du son : Bruno Auzet / portraitiste : Adrien Delannoy / premier assistant réalisateur : Luc Catania / premier assistant réalisateur prépa : Christophe Demigne / scripte : Natasha Gomes De Almeida / assistant opérateur prise de vue : Raphaël Rueb / assistant son : Ivan Leborgne / assistante décoration : Emilie Lambert / maquilleuse, habilleuse : Sandrine Legrand / coach direction d’acteur : Babette Hauss / électricien : Guillaume Lemaitre / photographe de plateau : Christophe Demigne / stagiaire mise en scène : Jean-Baptiste Giuliani / stagiaire mise en scène et production : Anne Salmon / directrice de production : Annabelle Gangneux / régisseuse générale : Isabelle Bourdieu / stagiaire régie : Estelle Gore / renfort régie : Philippe Mureau / opérateurs After Effects : Frank Ternier & Denis Le Paven / étalonneur : Ghislain Rio / mixeur : Yann Legay / bruiteur : Olivier Chatron / monteur son : Kevin Feildel / assistant son : Benjamin Colleter / génériques et confirmation : Julien Moreaux / productrice déléguée : Colette Quesson / assistante : Agathe Lefebvre / stagiaires : Marie Carrez et Inès Lumeau

    Production

    Court métrage en prises de vue réelles et dessins.

    Avec le soutien de la Région Bretagne, de Ciclic-Région Centre, des chaînes locales bretonnes, TV Rennes 35 Bretagne, Ty Télé et Tébéo, de la SACEM et avec la participation du CNC.

    Distribution

    A PERTE DE VUE – 27 avenue Louis Barthou – F-35000 Rennes

    assistant@apertedevuefilm.fr

    Film disponible en DCP et DVD

    isan 0000-0003-79DF-0000-9-0000-0000-A

    Diffusions et festivals

    PRAGUE  Le festival du film français organisé en collaboration avec l’Ambassade de France en République Tchèque – novembre 2014

    RUSSIE Le cinéma français aujourd’hui en Russie – novembre 2014

    ALLEMAGNE Festival du film francophone de TÜbingen-Stuttgart – octobre / novembre 2014

    LOS ANGELES Festival City of light, city of angels – avril 2014

    CHINE Panorama du cinéma français – avril 2014

    KAZAKHSTAN Cinéma français aujourd’hui au Kazakhstan – avril 2014

    UKRAINE Le printemps français en Ukraine – avril 2014

    PARIS Festival ECU – avril 2014

    CHALON /s SAÔNE Médiathèque – mars 2014

    RENNES Festival Travelling – mars 2014

    VALLOIRE Festi’valloire – janvier 2014

    TOURS Cinéma Les studios – octobre 2013

    PARIS Cinéma Grand Action – octobre 2013

    DOUARNENEZ Festival de cinéma – août 2013

    Sélectionné pour le prix Unifrance du Meilleur court métrage 2014

    TV5MONDE – 2014

    TEBEO TV – juin 2013

    TY TELE – juin 2013

    TVR RENNES35BRETAGNE – juin à novembre 2013

    Amaury Brumauld

    Une ombre au tableau

    documentaire, 55’, DVcam-Super 8-dessins numériques, 2009

    Production Les films du Balibari et L’Image d’Après

    Avec le soutien de Centre Images-Région Centre, du GIE Grand Ouest, du CNC, de la Procirep/Angoa, de TV Tours.

    Sélections 2009 & 2010 :

    Cinéma du Réel-Paris / Etats généraux du documentaire-Lussas / Escales documentaires-La Rochelle / Doxa-Vancouver / IFF-Vilnius / Festival de cinéma-Douarnenez / Festival Premiers Plans-Angers /Sciences et cinéma-Lyon / Cinéducation-Evreux (Grand Prix 2009)

    Diffusions en salles à Montpellier, Le Mans, Rennes, Poitiers, Tours, Marseille…

    Zebra

    Film expérimental, 20’, Super 8, 2006

    Production les Films du Dragon (Belgique)

    Avec le soutien de la Région Poitou-Charente et du Département de Charente-Maritime

    Sélections 2005 & 2006 : Etats généraux du documentaire-Lussas / extraits diffusés dans le journal de la culture Arte (le 23/08/06) / International Film Festival Rotterdam /Antimatter Underground Film Festival-Victoria BC Canada / Ismailia International Film Festival-Egypte (Prix du jury du meilleur film expérimental) / 14th Artfilm Festival-Trencin-Slovaquie/ Artefacts ??

    Rivière sonore/Nuit Blanche, 

    Captation de la performance de Christian Zanési aux Halles de Paris, production INA/GRM – 2004

    Voyage immobile

    documentaire, DVCAM,10’, 1998

    Production les Films du Dragon (Belgique)

    Autres :

    Storyboard publicité, en collaboration avec David Lynch

    Storyboard cinéma en collaboration avec Jean-Jacques Annaud (« Stalingrad »,1999), Rémy Julienne (« Goldeneye », James Bond 1994, « stunt show », Eurodisney, 2001….), Fabien Ontoniente (« Camping », 2005), Doug Liman (« La mémoire dans la peau », séquence poursuite automobile, 2000)…

    Dessins en direct et images de scénographie avec Ida Tesla, compagnie Pih-Poh

    Scénographie vidéo au Plessis, théâtres et à l’Opéra de Tours avec José-Manuel Cano Lopez

    Exposition collective : Dans le décor, dessins sur tablette graphique / 2005, The International Experimental Cinema Exposition-Denver / 2006, Lille et Tours

    Arts-Décoratifs de Paris : section vidéo-cinéma 1994-1998

    Militaire

    NEVERMORE / Paul MANATE

    2012 – 25′

     

    Synopsis

    Cyril, jeune légionnaire métis, revient chez lui, à Tahiti, après une longue et lointaine mission militaire. Il revoit sa famille, ses amis… mais les « choses » ne sont plus les mêmes. Un malaise indéfinissable grandit alors en lui.

     

    Fiche technique

    Comédiens

    Cyril : Raimana Tumahai / Sophie : Revatua Rossoni / Teva : Nephi Temahuki / Le père : Gérald Mingo / La grand-mère : Tapeta Manate

    Scénario et réalisation

    Paul Manaté

    Equipe technique

    Premier assistant réalisateur : Pierrick Vautier / Directeur de la photographie : Mathias Raaflaub / Chef électricien : Teva Juventin / Chef machiniste : Teiva Drion / Chef opérateur du son : Mathieu Vigouroux / Directrice de production et Scripte : Véronique Lamarche / Régisseuse générale : Tareparepa Teinauri / Montage image : Camille Lotteau / Etalonneur : Fred Ricci / Monteur son : Joan Cuq / Bruiteur : Javier Marin Leyton / Mixage : Yann Legay

     

    Production

    En coproduction avec Local Films, avec le soutien du CNC- aide au programme d’entreprise et avec le soutien de la Région Bretagne et de l’APAC Polynésie française.

    Distribution

    Local Films 50/52 rue du faubourg Saint Denis 75010 Paris (France) –
    Tel: +33 (0)1.44.93.73.59 / Fax: +33 (0)1.44.93.70.33
    Visa d’exploitation n° 131.960
    Film disponible en DCP et DVD
    © Local films / A PERTE DE VUE / Archipel Production / Dépôt légal 2013

     

    Festivals

    INDE Festival Kashish mai – 2014

    CLERMONT-FERRAND Festival International du court-métrage 2013 / Films en Région

     

    Paul Manaté

    A partir de 1996, Paul Manaté réalise trois documentaires musicaux :
    Cosmic Funk pour Paris Première, Abbey Lincoln is, qui sera diffusé sur Paris Première, Arte, Rai, RTBF et RFO, puis Terry Callier, pour Paris Première, RFO et RTBF.Il est le réalisateur de quatre courts métrages de fiction : Ina (1999), sélectionné à Villeurbanne, Rotterdam et Téhéran… Mes quatre mots (2009), A l’arraché (2010) dans « la collection pique sa crise », Préachat et diffusion Canal +, sélectionné à Clermont-Ferrand 2010 hors competition et à la Semaine de la Critique Cannes 2010. Nevermore est son quatrième court métrage.

    Quelques mots du réalisateur…

    Métis, « demi » disent les Tahitiens
    Ce film part de l’envie de scruter le trouble identitaire d’un héros ambigu et « indécis », écartelé entre ses deux cultures. Il y avait aussi la nécessité organique, pour moi qui suis né là-bas, de filmer Tahiti et les Tahitiens comme un pays singulier mais néanmoins banalement humain, et donc possiblement dramatique.

    Le récit est celui d’une réadaptation, d’une réappropriation de l’espace et du temps dans une parenthèse déambulatoire à la fois géographique et sentimentale. Comme s’il cherchait à retrouver ses marques, Cyril circule dans un mouvement instinctif et chaotique qui ressemble à la fois à une fuite et à une (re)découverte.

    Tahiti est une île isolée du monde dans laquelle Cyril glisse et tourne en rond, en quête de ces liens, évidents et naturels, ludiques et enfantins, que son exil a inexorablement dénoués.
    Complexité des rapports, confusion des liens. Les dialogues paraissent butter les uns contre les autres, les questions ne trouvent pas de réponses claires, où les langages eux-mêmes s’entremêlent pour égarer la vérité. Cyril reste aussi un mystère…

    L’exil est une ouverture au monde qui remue et transfigure en profondeur, inconsciemment. Jusqu’à dénaturer et déshumaniser ? Les questions identitaires se résument trop souvent à une réflexion ethnique. Le parcours mélancolique de Cyril, incapable de se réinvestir dans sa vie, est celui d’un jeune homme qui grandit mais aussi celui d’un fantôme qui rode et fonctionne comme un « corps » devenu insensible et extérieur à la réalité d’un monde devenu absurde et incompréhensible. Un animal hybride inquiétant, « atomique », qui, comme la société polynésienne, a perdu son innocence et cherche encore le chemin de son identité.

    LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT !

    Amaury Brumauld & Olivier Daunizeau

    25 x 6’

    Un site participatif, en dessins et prises de vues réelles.

    Avec le soutien à l’écriture de Ciclic-Région Centre, de la Région Poitou-Charentes et du Département de la Vienne.

     

    Aujourd’hui, en France, ils sont des milliers, qui ont décidé de changer quelque chose dans leur vie et amorcent un virage.

    Voici quelques personnes dont nous avons reçu les histoires. Leurs textes sont d’une longueur comprise entre une et trois pages.

     

    Paul est informaticien au Crédit Agricole de Poitiers. Il va suivre une formation pour conduire des bateaux et peut-être devenir capitaine sur un ferry.

     

    D01

     

    A cinquante-cinq ans, Hélène met un terme à sa carrière de prof de français et s’inscrit en CAP de maçonnerie. Elle veut créer une entreprise et diriger la restauration de maisons en Basse-Normandie.

     

    D02

     

    Après plusieurs relations avec des femmes, Julien s’est remis d’un désespoir amoureux et la semaine prochaine, il a rendez-vous avec un homme.

     

    D03

     

    A cinquante-deux ans, Hakim apprend à nager. Il a grandi en Kabylie puis en France, sans jamais mettre les pieds dans l’eau. Il vient d’être grand-père et plus tard, il veut pouvoir se baigner avec son petit-fils, en famille.

     

    Le cœur du site internet Le changement c’est maintenant, c’est donc une collection d’histoires. Des histoires de changements de vies, du plus intime au plus politique, du plus ténu au plus spectaculaire, sans jugement de valeur. Des récits courts, racontés par des personnes qui ont pris leur décision et qui, demain, vont changer quelque chose dans leur vie.

     

    Ces récits seront adaptés en dessins animés, donnant de l’espace à l’imaginaire, au croisement des temps, le futur se mêlant au présent et au passé, car changer de vie, c’est réécrire son histoire.

     

    Et ils seront accessibles pour des milliers d’internautes qui contribueront, chacun à la mesure de son envie, à la vie du site : nouveaux récits, réactions, correspondances… le développement de cet espace pourra en faire un parlement du changement de chacun.